Le cuvelage pour lutter contre l’humidité

L’installation d’un cuvelage comme traitement de l’humidité et de ses dégâts est le meilleur moyen pour contourner les travaux coûteux et chronophages tout en restaurant des conditions de vie plus saines et plus confortables.

Dans quel cas utiliser le cuvelage ?

Le cuvelage est une méthode pour débarrasser de l’humidité et rendre habitable ou utilisable une partie d’un logement qui se trouve sous la maison comme un sous-sol, une cave ou un garage. Il est indiqué lorsque la pièce en question subit la pression d’une nappe phréatique (le cas des remontées capillaires) ou encore la pression hydrostatique (pression latérale causée par l’accumulation de l’eau de pluie par exemple). Il va donc arrêter les infiltrations d’eau pour permettre la rénovation du patrimoine immobilier.

Quel est le principe de ce traitement ?

Il consiste à appliquer un revêtement étanche sur le mur pour empêcher le passage de l’humidité. Ainsi, cela n’arrête pas les infiltrations d’eaux mais sert simplement à réduire le taux d’humidité et les dégâts qu’elle peut causer. C’est pour cela que le cuvelage est souvent considéré comme un traitement de surface insuffisant et est accompagné de plusieurs autres procédés pour assécher le mur en profondeur et permettre le traitement plus durable du salpêtre.

Procédé suivi pour faire un cuvelage

Le cuvelage destiné à rénover l’intérieur d’une structure se fait de la manière suivante :

  • Décapage des murs : les surfaces à traiter sont d’abord débarrassés de leurs revêtements comme les plâtres et les enduits de ciment.
  • Assèchement du sol : on effectue un pompage des parties enterrées afin d’assécher les inondations, une étape nécessaire avant de couler la dalle et procéder au nouveau revêtement.
  • Coulage de la dalle : on réalise une dalle chape avec un puisard (trou rempli de pierres qui facilite l’évacuation de l’eau dans le sol)
  • Application du revêtement de cuvelage : un mélange de résine et de ciment hydrofuge est appliqué sur les parties enterrées des murs en couche de 12 à 18 mm pour créer une membrane étanche empêchant l’évolution de l’humidité.
  • Application d’une couche d’isolation : une couche isolante dite de finition est appliquée pour rendre le cuvelage imperméable, résistant à la contre-pression et aux champignons.

Ces autres méthodes de traitement pourrait aussi vous intéresser :