Comprendre la technique du cuvelage pour lutter contre les infiltrations du sous sol

La réalisation d’un cuvelage comme traitement de l’humidité et de ses dégâts dans le sous sol ou la cave est le meilleur moyen pour contourner les problèmes d’infiltration en partie basse de la maison. Ces travaux coûteux doivent être idéalement réalisés par des professionnels du traitement de l’humidité. La technique du cuvelage vise à restaurer des conditions de vie plus saines et plus confortables dans la cave et permet de se débarrasser définitivement des infiltrations.

Dans quel cas utiliser le cuvelage ?

Le cuvelage est une méthode radicale de traitement des infiltrations. Le cuvelage permet de se débarrasser de l’humidité pour de bon et rendra habitable ou utilisable une partie d’un logement qui se trouve sous la maison comme un sous-sol, une cave ou un garage. Il est indiqué lorsque la pièce en question subit la pression d’une nappe phréatique (le cas des remontées capillaires) ou encore la pression hydrostatique (pression latérale causée par l’accumulation de l’eau de pluie par exemple). Il va donc arrêter les infiltrations d’eau pour permettre la rénovation du patrimoine immobilier.

Quel est le principe de ce traitement ?

Il consiste à appliquer un revêtement étanche sur le mur pour empêcher le passage de l’humidité, notamment les infiltrations issues de la poussée latérale. Elle concerne bien sûr les sous-sols et caves enterrés.

Au préalable, des applications de poudre d’etoupage permettront de colmater les arrivées d’eau. Dans certains cas, la mise en place de pompe de relevage est nécessaire pour évacuer le trop-plein d’eau.

S’en suit la mise en place de différentes couches de résine et d’enduit à base de ciment hydrofuge.

poudre d'etoupage pour colmater les plus grosses infiltrations d'eau dans le mur
Pose de la poudre d’étoupage pour colmater les plus grosses infiltrations d’eau dans le mur

 

seconde couche de résine epoxy avec stabilisateur de sels
Pose de la seconde couche de résine époxy avec stabilisateur de sels, pour fixer le salpêtre

 

pose de l'enduit de cuvelage sur le mur
Pose de la première couche d’enduit de cuvelage sur le mur à la taloche

 

seconde couche d'enduit de cuvelage en respectant la bonne épaisseur sur le support
La seconde couche d’enduit de cuvelage en respectant la bonne épaisseur sur le support

Procédé suivi pour faire un cuvelage

Le cuvelage destiné à rénover l’intérieur d’une structure se fait en respectant le DTU propre au cuvelage :

  • Préparation des murs : les surfaces à traiter sont d’abord débarrassés de leurs revêtements comme les plâtres et les enduits de ciment. Les surfaces doivent être saines avant l’application des premières couches de résine. les murs en parpaings ou en pierre doivent être débarrassés des enduits friables. Une poudre d’étoupage doit être mise pour colmater les « grosses » infiltrations d’eau.
  • Etapes intermédiaires non obligatoires (selon l’état de la dalle)

Assèchement du sol : on effectue un pompage des parties enterrées afin d’assécher les inondations, une étape nécessaire avant de couler la dalle et procéder au nouveau revêtement. Coulage de la dalle : on réalise une dalle chape avec un puisard (trou rempli de pierres qui facilite l’évacuation de l’eau dans le sol)

  • Application du revêtement de cuvelage :
    • Une première couche de résine est appliqué sur les murs. Cette résine doit stabiliser les sels contenus dans la maçonnerie.
    • Une seconde couche de résine est appliqué 24heures après la seconde
    • La réalisation d’un solin est obligatoire sur les jonctions de murs verticales et horizontales.
    • Une première couche d’enduit de cuvelage est appliquée : la barbotine. Elle sert de support à la seconde couche plus épaisse.
    • Une seconde couche finale est réalisée 24 heures après l’application de la barbotine. Elle se pose à la taloche manuellement. Dans le cas de surface importante à recouvrir, il peut être judicieux de faire appel à des maçons-enduiseurs qui disposent de machine à projeter. Cette étape facilitera la pose de l’enduit de cuvelage, qui est un enduit assez lourd et donc difficile à étaler si on n’a pas le coup de main des professionnels.
    • Finition des enduits. Lissage
    • Une éventuelle couche de finition à l’epoxy peut se faire pour finaliser le cuvelage.

Ces autres méthodes de traitement pourrait aussi vous intéresser :